English中文DeutschEspañol — Italiano日本語한국어Portuguêsру́сскийNederlands

Accueillir des voyageurs plusieurs semaines d’affilée, cela peut être une expérience extrêmement enrichissante. On peut par exemple mieux prendre le temps de connaître ses voyageurs. C’est aussi un bon moyen de s’assurer que son logement ne reste pas inoccupé lorsqu’on s’absente longtemps.

Florian et Theresa, deux Superhosts qui partagent leur maison de famille dans le sud de l’Allemagne, privilégient les voyageurs longue durée. Ils nous donnent leurs dix meilleurs conseils un accueil réussi :

1. De nombreux hôtes craignent de laisser leur maison aux mains d’inconnus pour une longue période. Tout d’abord, n’oublions pas qu’Airbnb repose sur la confiance. Et même si les accidents sont rares, des précautions élémentaires s’imposent : mettez à la disposition de vos voyageurs tout ce qui est nécessaire pour nettoyer le logement, comme un aspirateur, un balai, des sacs-poubelle, un seau, des chiffons, etc.

Si vous nettoyez régulièrement le logement pendant le séjour des voyageurs, il y a un risque que les voyageurs aient la sensation que vous proposez un service commercial de type hôtelier. Selon votre type de logement, il est peut-être plus judicieux de recommander à vos voyageurs un service de nettoyage près de chez vous.

Savoir créer une atmosphère charmante, personnalisée et ouverte, tout en ayant un logement facile à entretenir, c’est tout un art ! Parfois, vous vous entendrez tellement bien avec vos voyageurs que vous ne penserez même plus à fermer les portes. Il est préférable de ne proposer des locations longue durée que si vous vous sentez à l’aise avec ça. Pensez également à prendre connaissance des lois locales qui régissent ce type de location. Accueillir des voyageurs ne doit surtout pas devenir une source de stress !

2. Pour activer les réservations longue durée, vous devez sélectionner « Gérer mes annonces », puis « Paramètres de disponibilité », « Paramètres de réservation », et enfin « Durée maximum ». Indiquez le nombre de nuits maximum que vous souhaitez autoriser pour un séjour dans votre logement (j’ai défini ce paramètre sur 3 000 nuits).

3. Il est indispensable de garder votre calendrier à jour ! Demandez-vous si vous souhaitez également louer votre hébergement quand vous êtes absents de votre domicile, ou peut-être même uniquement quand vous êtes absents. Une fois que les voyageurs ont pris leurs marques chez vous, votre présence n’est pas forcément nécessaire, car ils connaissent votre règlement et le respectent. Sachez que les réservations longue durée sont souvent prévues très longtemps à l’avance, parfois jusqu’à six mois. Si ce délai vous paraît contraignant, indiquez le préavis que vous demandez dans la section « Plage de réservation » de votre calendrier (accessible sous « Paramètres de disponibilité »).

4. Vous seul décidez de vos prix. Cependant, en les contrôlant mieux, vous contrôlez également l’attractivité de votre offre pour les réservations longue durée. Par exemple, il peut parfois être une bonne idée de proposer une réduction pour ces longs séjours. Vous accéderez à cette option en sélectionnant « Gérer mes annonces », puis « Paramètres de prix » et « Réductions ». En quelque sorte, vous devez peser le pour et le contre entre, d’une part, des revenus élevés, beaucoup de travail et des périodes parfois creuses entre les réservations et, d’autres parts, moins de travail et des revenus plus bas mais garantis.

5. Renseignez-vous sur les besoins de vos voyageurs longue durée. Peut-être voudront-ils un bureau, des espaces de rangement, un placard pour la nourriture, ou d’autres équipements similaires. Si un voyageur souhaite séjourner longtemps chez vous, vous devez tout faire pour que votre logement réponde à ses besoins. Si la cuisine n’est pas accessible, ce n’est pas problématique pour un séjour de deux jours, mais ça peut être plus gênant si le voyageur reste trois mois, en particulier si l’information n’a pas été clairement communiquée à l’avance. Réfléchissez aux difficultés que peut présenter votre logement pour des séjours longue durée et faites-en part à votre voyageur.

Si vous louez votre bureau, par exemple, gardez à l’esprit que cette pièce sera occupée par un voyageur pendant une longue période. Assurez-vous de garantir sa tranquillité et évitez d’utiliser le bureau quand votre voyage s’y trouve.

6. Pour des réservations longue durée, il peut s’avérer nécessaire de fournir plus de détails dans votre règlement intérieur. Si un voyageur qui reste trois jours chez vous a l’habitude de cuisiner à 2 heures du matin, le dérangement est minime, mais si cela dure pendant des mois, c’est une autre histoire. Est-ce que vous attendez de votre voyageur qu’il participe aux tâches ménagères comme le ferait un colocataire ? Certains hôtes ont mis en place un planning pour organiser le ménage. Bien sûr, cela implique de ne pas facturer de frais de ménage mais aussi et surtout de s’assurer que le voyage a été prévenu à l’avance, pour éviter les mauvaises surprises.

7. Expliquez les règles qui s’appliquent à votre logement. Peut-être ne souhaitez-vous pas que votre voyageur invite sa petite amie tous les week-ends ou qu’il reçoive des visiteurs à l’improviste ? Est-ce que cela vous pose un problème si votre voyageur reçoit du courrier chez vous ? Peut-il utiliser votre machine à laver ?

8. Vous avez trouvé un sympathique voyageur et vous vous êtes mis d’accord sur le prix ? Parfait, mais il est maintenant temps que votre voyageur vous paie. Peut-être est-il inquiet à l’idée de payer quatre mois de loyer d’avance ? Vous pouvez le rassurer. Pour les réservations longue durée, le voyageur ne paie pas l’intégralité de la somme à l’avance, mais seulement le premier mois (les 30 premiers jours). (Reportez-vous à cet article du Centre d’aide pour plus d’informations.)

Les paiements suivants sont collectés chaque mois, ce qui repousse le paiement suivant à la fin du premier mois du séjour, et ainsi de suite.

9. Votre voyageur a confirmé sa réservation, le calendrier est bloqué, mais il doit soudainement changer ses plans. Selon vos conditions d’annulation en place, les voyageurs peuvent être autorisés à modifier leur réservation jusqu’à 30 jours avant l’arrivée sans l’approbation de l’hôte. S’il souhaite modifier une réservation dans les 30 jours qui précèdent l’arrivée, vous devrez donner votre accord.

10. Il peut arriver qu’un voyageur change même de programme en plein milieu d’un séjour et se retrouve contraint d’annuler. S’il doit annuler une réservation longue durée et quitter prématurément le logement, il aura probablement perdu beaucoup d’argent. Vous pouvez proposer au voyageur un remboursement partiel si vous réussissez à relouer le logement par la suite. Pensez-y, on fait de meilleures affaires avec un bon karma ;-)

Pour découvrir plus de conseils et partager les vôtres, joignez-vous à la conversation dans le Community Center.

Selon la durée de séjour de vos voyageurs, pensez à jeter un œil aux réglementations supplémentaires qui s’appliquent à l’hébergement longue durée dans votre région.